cannes-2017
Passion

Retour sur le festival de Cannes 2017

Les rideaux tombent sur l’édition 2017 du Festival de Cannes. Le jury, dirigé par Pedro Almodovar, décide de remettre la Palme d’or à « The Square », du réalisateur Suédois Ruben Ostlund. Sous les applaudissements incessants du public, « 120 Battements par minute » de Robin Campillo, reçoit quant à lui le Grand Prix. Et pour clore le top 3 des meilleurs films de cette année, les prix d’interprétation masculine et féminine ont été remis respectivement à l’acteur Americain Joaquin Phoenix et la comédienne allemande Diane Kruger. Retour sur les grands moments du Festival de Cannes 2017.

« The Square » mérite la Palme d’Or

La Palme d’Or récompense généralement le plus beau film de l’année. Beaucoup ont ainsi pensé qu’avec les acclamations reçues par le film « 120 Battements par minute », le gagnant était déjà connu à l’avance. Réalisé par Robin Campillo, ce titre est d’une beauté exceptionnelle car il est très immersif. Au cœur du film, on retrouve en effet les actions menées par les militants d’Act Up, une association homosexuelle, qui ont été ravagés par le sida dans les années 90. C’est un film très généreux parsemé d’une touche de romantisme et d’une ambition politique. Mais au final, il ne recevra qu’un Grand Prix. Bref.

A côté, « The Square » est tout simplement un film énorme. Un titre qui divise certes, mais qui fait l’unanimité quant au fond de l’histoire centré sur le personnage principal (Claes Bang), un éminent directeur de musée qui se retrouve perpétuellement contraint de passer outre ses principes moraux. Un titre qui mérite certainement la Palme d’Or 2017.

Les premiers prix à « Un homme intègre » et « Visages, villages »

« Un homme intègre » de Mohammad Rasoulof reçoit le prix « Un certain Regard » à la 70e édition du Festival de Cannes. Le réalisateur iranien a bien fait de choisir de parler de la corruption qui règne dans son pays à travers ce documentaire.

« Visages, villages » de la réalisatrice Agnès Varda et l’artiste JR remporte quant à lui le prix du meilleur documentaire. Il s’agit d’une belle tribulation poétique sur les routes de la France.

Nicole Kidman et David Lynch au premier plan

Le Festival de Cannes 2017 aura été marqué par la présence massive de l’actrice australienne Nicole Kidman sur tous les fronts (ou presque). Débarquée sur la croisette ce week-end, l’actrice apparaît au générique de trois films et une série en compétition.

David Lynch, le cinéaste américain, signe aussi son grand retour au devant de la scène en présentant la troisième saison de « Twin Peaks » à la 70e édition du Festival de Cannes. Celui qui a déjà été courronné d’un Palme d’or en 1990 pour « Sailor et Lula » a reçu les applaudissements du public pour ce grand retour à Cannes.

Quand la réalité virtuelle s’invite à Cannes

Le film « Carne y Arena » d’Alejandro Gonzalez Inarritu épate la galerie pour sa réalisation exclusive en VR, une grande première pour la sélection officielle de Cannes 2017.

festival-cannes-2017