critique-baby-boss
Film

Baby Boss : critique film d’animation

Sorti en 2017 par la société de production DreamWorks Animation, Baby Boss, ou The Boss Baby (titre original) est un film d’animation américain réalisé par Tom McGrath. Scénarisé par Michael Mc Cullers, il est inspiré du livre The Boss Baby écrit et illustré par Marla Frazee en 2010. L’histoire raconte la vie d’un garçon de sept ans, dénommé Tim Templeton. Il a mené une vie très heureuse au sein de ses parents, alors qu’un petit frère est venu pour tout chambouler. Tout son quotidien s’est mis sens dessus dessous. Il est jaloux de son petit frère (Baby Boss). On l’a dénommé comme cela puisque son benjamin n’est pas un bébé comme les autres. Il est vêtu d’un costume, préfère les sushi, et il porte constamment une mallette. Ce qui est étonnant c’est qu’il parle comme un adulte.

Quand il projette de récupérer l’affection de ses parents, il a pu constater que son prétendu frère est un dirigeant d’une organisation secrète ayant pour mission de rétablir l’équilibre de l’amour dans le monde. Un plan d’attaque du PDG Puppy Co. rôde autour de son petit frère et menace de semer le trouble sur cet univers affectif dans le monde. Devant cette situation, les deux frères doivent unir leur force pour défendre leurs parents, et rétablir l’ordre partout. A l’issue, ils peuvent prouver que l’amour est une force illimitée.

baby-boss-film

Avis sur le film d’animation

Ce nouveau film d’animation signé Dreamworks est une véritable douceur pour toute la famille. Il permet d’offrir une excellente aventure touchante, plein de rythme, au travers des rebondissements intelligents. Il s’agit d’une animation emplie d’humour, prête à concurrencer Disney. Voir la bande annonce ici.

Dès la première exploitation, ce film d’animation a pu remporter un succès avec une quinzaine de millions de place, en devançant La Belle et la Bête.

A première vue, le bébé Boss est vraiment mignon avec sa couleur (rose), même si ce n’est pas un vrai bébé. Les scénarios sont vraiment amusants, le film est très drôle et aussi très futé. De plus, ses graphismes en 3D sont excellents. Ce qui rend ce film d’animation également très attirant, c’est le doublage de son scénario « High concept ». Dreamworks ne cesse d’apporter des innovations sur les siens pour faire rêver non seulement les petits mais aussi les grands. En effet, ce dernier reflète le bouleversement d’affection dans la vie d’un môme dû à l’arrivée de son nouveau petit frère. C’est une belle réalisation d’avoir pu retranscrire de manière intelligente son comportement qui est un peu agressif mais que l’enfant a au final une fin heureuse.

En effet, cette réalisation de Dreamworks reflète une histoire à dormir debout. D’un côté, elle met en scène les véritables quotidiens des enfants, l’égoïsme, un sentiment tout à fait normal pour un fils unique, qui est devenu jaloux de devoir partager l’amour des parents avec un nouveau-venu, très touchant et constructif. Mais de l’autre côté, les terribles aventures qu’ils doivent vivre sont inimaginables en réalité. Ce film d’animation s’écarte trop du concret. Cela se voit également sur les décors, les textures, les personnages caricaturaux.